Blog Guy Trédaniel

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 29 octobre 2015

Cancer, l'Artemisia annua , une plante chinoise porteuse d'espoir

actus 27 octobre 2015

L’information vient de tomber dans les médias : une plante faisant partie de la pharmacopée de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) aurait la propriété de détruire les cellules cancéreuses. Ce sont des chercheurs de l’université de Washington, aux États-Unis, sous la direction des Drs Narenda Singh et Henry Lai, qui ont tiré cette conclusion de leur vaste étude. Cette plante est une armoise, Artemisia annua, que la MTC utilise depuis des millénaires pour traiter le paludisme. Ces propriétés avaient été mises en lumière dans les années 1960-70 par des chercheurs de l’Académie de médecine traditionnelle chinoise qui avaient extrait le principe actif, l’artémisine, à basse température et par l’éther.

L’artémisine détruit très vite 30 % des cellules d’un cancer. Ce qui serait déjà très intéressant. Mais ces résultats vont bien au-delà, car en associant l’artémisine au fer, c’est 98 % des cellules malignes qui sont éradiquées ! Et ce en moins d’une journée. Pourquoi le fer ? Parce qu’il se fixe de préférence sur les tissus cancéreux, ignorant les cellules saines. Il magnifie donc l’effet de l’artémisine.

Les chercheurs américains ont d’ailleurs expliqué que l’action de la plante sur le paludisme vient du fait que le parasite en cause contient beaucoup de fer, il ne peut donc pas vivre en présence d’artémisine.

Le caractère unique d’une étude peut toujours prêter à suspicion. Mais l’étude américaine n’est isolée. Une autre étude menée in vitro sur des cellules de tumeurs mammaires cancéreuses a montré une destruction quasi totale de ces cellules par l’artémisine en une journée. Et toutes les autres études, nombreuses, ont montré le même effet sur les cancers, quelle que soit leur localisation, par cette association artémisine et fer.

En France, une équipe de recherche dirigée par le Dr Laurent Désaubry, à la faculté de pharmacie de Strasbourg, a annoncé avoir mis en évidence les propriétés anticancéreuses de cette armoise. Mais, philosophie pharmaceutique oblige, il est question de « booster » l’effet des médicaments classiques ! On n’abandonne pas comme ça la toute puissante industrie pharmaceutique !  

Médecine chinoise, c’est quoi ?

La médecine traditionnelle chinoise, ce n’est pas que des aiguilles ! Si l’acupuncture est désormais connue de tous dans le monde occidental, elle ne résume pas cette médecine.

La médecine traditionnelle chinoise a des millénaires d’existence, mais ce n’est qu’au XIXe siècle qu’elle se fit connaître en Occident, suite aux voyages en Chine des Jésuites. La science moderne occidentale s’y intéresse aujourd’hui de plus en plus et en découvre l’efficacité.

Une médecine holistique

Cette médecine est basée sur la notion d’énergie, laquelle circule dans le corps et peut venir à faire défaut à certains organes. Elle ne fait pas de diagnostic au sens occidental du terme mais recherche le déséquilibre qui provoque la maladie. C’est une médecine globale, qui prend en compte tous les aspects d’un individu. Le médecin s’appuie, comme normalement devraient le faire les médecins occidentaux, sur un entretien avec le malade. Puis sur l’observation de divers paramètres, peau, voix, etc., sur la palpation et sur les pouls au sens chinois.

Cela dit, la MTC ne néglige pas pour autant les causes extérieures, parasites, germes microbiens, lésions, poisons, etc.

Traitements traditionnels

Le traitement a pour but essentiel de rétablir les équilibres dans le corps et de lutter contre les agresseurs.

Les plantes

La phytothérapie, le traitement par les plantes, a toujours tenu une place aussi et même peut-être plus importante, et elle fait appel à une pharmacopée particulièrement riche aux indications thérapeutiques bien définies, dont un grand nombre ont déjà été démontrées, comme celles de l’armoise, par la science moderne.

L’acupuncture

Elle agit par insertion d’aiguilles sur les points des méridiens correspondant aux organes.

Les massages

Même si on le sait moins, ils font aussi partie de la MTC, avec toujours une visée énergétique.

Enfin, sont également utilisées les techniques externes, Tai Qi Chuan, Qi Gong, etc.

 

Nous avons encore beaucoup à apprendre et à espérer de la médecine traditionnelle chinoise.

Médecine chinoise

lundi, 19 décembre 2011

Cancer : l'approche Beljanski

 Célèbre pour la polémique sur l'intangibilité de l'ADN - qui l'opposa au Prix Nobel Jacque Mood et tourna à la confusion de ce dernier - MIRKO BELJANSKI (1923-1998) est à l'origine de "l'Oncostest", permettant d'identifier les molécules à l'origine du processus cancérigène ou celles capables, à l'inverse, de s'y opposer. Ce qui lui permit de sélectionner des plantes étonnantes dont il détailla les vertus complémentaires, testées aujourd'hui aux USA et utilisées en Europe depuis un quart de siècle, en synergie avec les traitements classiques du cancer.  

 (Article de 2008 mis à jour)

Lire la suite...

jeudi, 27 octobre 2011

Choix vital : Paroles et cancer ,Le cancer maux à mots

Le cancer maux à mots Cancer du sein : Des associations à la rencontre des patients de l'Hôpital Américain de Paris 

[Vidéo]

Le Docteur Claude A. PLANCHON y est interrogé par l'Hopital Américain de Paris

Lire la suite...

vendredi, 24 juillet 2009

La cure anti cancer de Gerson et Kelley

40% des cancers en phase terminale tirés d’affaire, une véritable bombe thérapeutique qui a discrètement sauvé des milliers de malades à la frontière mexicaine depuis plus de 50 ans.
Jamais personne n’avait eu vent jusque là en France de cette méthode qui laisse loin derrière en efficacité ce que l’on connaissait.

Lire la suite...

lundi, 2 février 2009

Quand le cancer disparaît

La recherche médicale actuelle ne voit qu’une façon possible de guérir le cancer, c’est la destruction totale de toutes les cellules cancéreuses. Pourtant une autre voie existe : Celle qui consiste à réparer les cellules malades plutôt que de les anéantir, afin de leur redonner leur normalité.

L’auteur expose des preuves irréfutables, établies par la recherche moderne, démontrant que cette réversion cancéreuse est concevable, mieux, qu’elle est déjà réalisée et exploitée dans quelques hôpitaux pour certains cancers.

L’idée que les cellules cancéreuses puissent se transformer en cellules normales semble totalement révolutionnaire dans la pensée d’aujourd’hui. En effet pour la médecine moderne, la cellule cancéreuse a subi tellement de transformations et de mutations génétiques au cours de sa vie, que tout retour à la normale semble impossible et utopique.

Pourtant, la réversion cancéreuse existe. C’est un fait établi. Elle a déjà été accomplie à de multiples reprises à l’aide de techniques différentes dans plusieurs pays. Pour l’auteur, il semble important que cette information soit transmise au public et aux personnes malades afin de leur apporter une autre vision du cancer et d’autres possibilité.

A lire en pièce jointe : "Les premières preuves officielles de la réversion cancéreuse"

Lire la suite...

mercredi, 10 septembre 2008

Interview de Pierre Lance

" Arrêt brutal de la fabrication des médicaments alternatifs contre le cancer du Dr Solomidès"

Paru dans VOTRE SANTE, juillet 2008

Lire la suite...

mardi, 17 juin 2008

Jean-Paul Le Perlier présente le livre "Enquête sur un survivant illégal", de Sophie Chervet.

Lire la suite...

mercredi, 27 février 2008

Dérives de la société de consommation...

... pas étonnant que des maladies comme le cancer se développe tel une épidémie, quand on voit ce qu'on nous fait avaler, au nom du profit et en dépit de toute éthique.
Personnellement, je ne mange quasiment plus de viande. Pas que je n'aime pas ça (bien au contraire), mais cela m'a paru un élément constructif de ma démarche spirituelle. Vu les conditions d'élevage et d'abattage des animaux, la viande que l'on consomme est porteuse de stress et d'énergie négative.
Et quand je vois ce reportage, cela me conforte dans mon choix.

Lire la suite...

mercredi, 6 février 2008

"La guerre contre le cancer", documentaire édifiant sur le cancer et ses causes environnementales

France 2 diffuse, dans le cadre de sa case documentaire "Infrarouge", jeudi 7 février 2008 à 23 heures 05, le documentaire réalisé par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, "La Guerre contre le cancer ".

Lire la suite...

mardi, 27 novembre 2007

Les pathologies environnementales

En modifiant l'environnement naturel à sa convenance, surtout depuis les débuts de l'ère industrielle, l'homme a radicalement modifié ses modes de vies. mais à l'instar des médicaments dont on sait qu'ils produisent des effets secondaires nuisibles, on prend conscience aujourd'hui des nombreux impacts négatifs d'un développement économique mal maîtrisé sur l'environnement et la santé.

Lire la suite...