Chaque changement de saison apporte ses petits maux et ses remises en question. Aujourd’hui, c’est vers les solutions naturelles que l’on se tourne volontiers. Un salon comme Vivez Nature est l’occasion de faire des découvertes.

 

Pourquoi les oméga 3 ?

L’époque où l’on faisait la chasse aux graisses est bien finie. Ou plutôt, on sait aujourd’hui les choisir. Il y a les « bonnes » graisses, absolument indispensables à la santé et du bien-être et au maintien de diverses fonctions, et les « moins bonnes », qu’il faut consommer avec modération. Sans oublier les « mauvaises ».

Les acides gras

Toutes les graisses sont constituées d’acides gras, le mot acide venant de la formule chimique. Il existe un certain nombre d’acides gras utiles à notre corps. Quand certains viennent à manquer dans l’alimentation, ce dernier parvient à les synthétiser à partir d’autres nutriments. Mais pour certains, c’est impossible, il faut absolument les trouver dans la nourriture quotidienne. On parle alors d’acides gras essentiels.

Les principaux sont les acides gras oméga 3, oméga 6 et oméga 9. Nous y reviendrons. Les bonnes graisses sont celles qui contiennent ces acides gras essentiels dans de bonnes proportions. Les moins bonnes sont celles dont les composants sont déséquilibrés, excessifs. Les mauvaises graisses sont surtout ce qu’on appelle les gras trans, qui n’existent pas dans la nature mais se forment au cours des transformations industrielles des aliments.

Les oméga 3

Si l’on parle tant ce ces acides gras essentiels, c’est que dans notre alimentation moderne, comportant beaucoup de produits transformés, ils sont souvent peu abondants au profit notamment des ométa 6, qui le sont trop, et parfois des trans. D’où l’intérêt de rééquilibrer la situation, en modifiant son alimentation dans le bon sens ou en recourant à des compléments.

Ça se trouve où ?

On trouve naturellement des oméga 3 dans les aliments d’origine végétale ou animale.
Origine animale : poissons gras (sardine, maquereau, saumon sauvage) ou huile de krill (plancton).
Origine végétale : huiles de bourrache, d’onagre, de colza, de chanvre, de noix ; noix.
Croquez quelques cerneaux de noix chaque jour, un secret de beauté et de santé.
 

Sur le salon : un producteur avec qui dialoguer, Noix du Périgord ; Tél. : 05 55 25 39 28.

 

Le truc qui fait tout !

Vous avez du mal à digérer ? Vous voulez briquer la maison ? Vous voulez passer à des produits plus naturels ? Vous voulez des dents blanches ?

Le bicarbonate, ce produit banal et connu depuis toujours, peut répondre à vos besoins et à bien d’autres. En réalité, il sait tout faire, ou presque.

Bicarbonate et santé

Naturellement présent dans notre organisme, le bicarbonate est produit dans l’estomac pour le protéger, il participe à l’équilibre acidobasique et agit sur le système immunitaire.

De l’aphte à l’eczéma, de la brûlure au psoriasis, le bicarbonate peut répondre à bien des maux du quotidien, sans effets secondaires et sans complications.

Bicarbonate et maison

Le bicarbonate exerce un effet tampon et absorbe bien des éléments indésirables. Son pH lui permet de lutter à la fois contre les effets des substances acides et des substances basiques.

Quelques exemples : absorbeur d’humidité, anti-odeurs, entretien du cuir, lessive, etc.

Bicarbonate et beauté

N’agressez plus votre peau avec des produits bourrés de substances chimiques. Le bicarbonate peut vous aider à adoucir la peau, l’assainir, tout en maintenant son pH optimal. Vous pourrez l’utiliser dans les bains, en masque, comme dentifrice, etc.

Sur le salon : Ortie et Bicarbonate nos amis ; Tél. : 02 43 42 90 78


 Ma peau mérite le bio

Peu à peu la vérité s’est fait jour et le public est conscient aujourd’hui du nombre impressionnant, et inquiétant, de substances chimiques plus ou moins toxiques présentes dans les produits cosmétiques.

La cosmétique bio s’est fait peu à peu une place, grandissante d’ailleurs alors que les produits de parfumerie connaissent une certaine stagnation, voire un déclin.

Car ces hôtes indésirables de nos rouges à lèvres, fonds de teint, eye-liners et autres shampooings colorants sont loin d’être anodins et n’excluent pas plomb, mercure ou aluminium.

Des labels, comparables à ceux qui régissent les aliments bio, sont venus clarifier le marché et rassurer le consommateur. Chacun désormais peut être informé des nouveautés et des avancées de la cosmétique bio et naturelle.

Sur le salon : C Cosmétic & Beauté www.c-cosmetic-beaute.fr


IM

http://www.editions-tredaniel.com/cosmetique-bio-p-3538.html

http://www.editions-tredaniel.com/magique-bicarbonate-p-4175.html

http://www.editions-tredaniel.com/les-omega-dans-lassiette-p-1026.html




[Toutes les infos pratiques sur  VIVEZ NATURE 2015, le salon BIO, NATURE et BIEN-ÊTRE à PARIS]