CG Jung nous relate l’anecdote du scarabée heurtant la vitre de son cabinet au moment même où sa patiente lui confiait qu’elle avait rêvé d’un scarabée d’or, symbole de renaissance. Cette émergence brutale de l’irrationnel frappa Jung qui y vit une coïncidence signifiante qu’il nomma synchronicité.

Il vous sûrement déjà arrivé de constater d’étrange coïncidences, telle que recevoir le coup de fil de la personne à laquelle vous étiez justement en train de penser, ou de trouver de façon fortuite la réponse à la question que vous étiez en train de formuler mentalement….

C’est le même principe qui s’applique au tirage des tarots : le consultant va choisir, de façon inconsciente, la lame qui se rapporte le mieux à sa situation et qui répond à la question posée. Les tarots ne sont que des vecteurs, des miroirs, qui permettent de décoder et de lire les états de notre inconscient face à une situation. La synchronicité est le lien qui unit le monde matériel au monde psychique : les symboles, les formes et les couleurs nous parlent et délivrent leur secret.

En savoir plus :